Accueil Contact
Article Sud Ouest Juillet 2011

Visite de Bernard Thévenet, 11 Aout 2012



 Bonjour à tous (ou re-bonjour), et merci de vous être déplacés pour ce qui est un événement dans la vie d’un petit club comme le notre, puisque nous avons le plaisir et l’honneur d’accueillir dans nos murs Mr Bernard Thévenet.

 Tout d’abord je vous remercie de vous arrêter quelques instants, après la course de Lauzun et avant votre train à la gare de Marmande dans 2 heures environs ; cette rencontre ont la doit essentiellement à Alain Bernard, puisque c’est lui qui à fait l’intermédiaire et qui nous a proposé de rencontrer Mr Thévenet qui était sur le secteur. Pour ceux qui étaient présents ce matin, nous avons même eu le plaisir de faire quelques km avec lui puisque le club de Lauzun nous a gentiment convié a leur petite sortie.

 Alors comment va se passer cette rencontre ? le plus simplement du monde j’espère, je ne vais pas monopoliser la parole très longtemps car le temps passe vite : je ferai un très rapide portrait de Mr Thévenet, ce qui pour moi est un honneur et un privilège. Puis je laisserai la parole et nous pourrons poser des questions à Bernard qui je n’en doute pas, nous répondra, dans la mesure du possible… enfin nous lui demanderons de nous signer un de nos maillots qui porte sa marque avant de passer à un petit apéritif qui clôturera cette fin d’après midi.


 Je vais juste vous présenter un peu notre club, le Cyclosport Miramontais : nous sommes une cinquantaine de licenciés, dont quelques coureurs, 5 ou 6, et environs une quinzaine de cyclistes qui font des cyclosportives comme par exemple l’étape du tour ; je voulais souligner la très bonne ambiance qui règne dans ce club, on a beaucoup de bénévoles qui sont formidables, c’est pas forcément vrai mais si je veux être réélu dans un mois il faut que je commence maintenant. Nous avons des gens qui viennent d’horizons divers : anciens champions comme Michel et Claude Fédrigo, futur champion comme Yves qui a 75 ans et qui dans 25 ans s’attaquera au record du monde de l’heure des plus de 100 ans. Comme dans tout les clubs nous avons des bon cyclistes et des moins bon comme moi, nous avons des riches et des pauvres, des grands et un seul petit… malheureusement nous avons seulement 2 femmes dont une que l’on importe d’Alsace pour les vacances, et notre secrétaire qui ne fait pas de vélo mais qui est indispensable à notre club.

Alors depuis maintenant quelques années nous avons choisi la qualité de votre ligne vestimentaire, nos cuissards nos maillots portent la marque Bernard Thévenet et nous en sommes très satisfaits ; Alain Bernard, qui travaille donc pour votre société, ne m’a pas demandé de dire ici qu’il fait du bon travail mais je le dit quand même, il fait un travail extrêmement sérieux et rigoureux, toujours à l’écoute de nos besoins et ça se passe très bien…éventuellement il souhaiterai une petite augmentation, si vous voulez pas rater votre train tout à l’heure…  

 Assez plaisanté j’ai la lourde tâche de vous rappeler qui est Bernard Thévenet et c’est un exercice difficile car de multiples journalistes l’on fait avant moi ; alors pour ne pas répéter la même chose je vais partir du commencement, parce que je suis pas certain que quelqu’un ai déjà abordé la carrière de notre invité de cette façon là : sachez qu’il y a 2 dates importantes à retenir qui sont très éloignées dans le temps mais qui d’une certaine façon sont similaires : - 14 milliard d’années et 1975. Que s’est il passé à ces 2 dates :

- -14 milliards d’années, l’univers est gros comme une tête d’épingle, ça fait déjà plusieurs milliards d’année qu’il se condense pour arriver donc à la taille d’un grain de sable, et là, c’est le big bang, une explosion ou plutôt une expansion très rapide de l’univers qui d’ailleurs continue toujours à se déployer

- Et puis 1975, l’explosion entre guillemets d’Eddy Merckx dans le tour de France

 Entre les 2 rien ou presque : -65 million d’années disparition des dinosaures, -4 millions d’années, apparition de l’homme…

 Si on ne sait pas ce qui a réellement provoquer le big bang, en revanche on sait très bien qui fut le responsable de l’explosion d’Eddy Merckx en 1975, il s’agit de Bernard Thévenet, notamment dans la 14ème  et 15ème étape avec l’arrivée au Puy de Domme et à Prat Loup. La légende dit que Eddy Merckx, le cannibale belge, celui qui mangeait ses frites avec les doigts, une frite un doigt, une frite une doigt, aurai demandé à Bernard l’orthographe de son nom afin de l’inscrire à son menu du jour ; la suite à prouvé que c’est lui qui s’est fait mangé…


 Alors résumer la carrière de Bernard Thévenet comme étant le tombeur de Merckx c’est un peu rapide, son palmarès est long comme mon bras et Dieu sait que j’ai le bras long, pas autant que je voudrai parfois mais faut faire avec ! 2 TDF,9 victoires d’étapes, dont celle de la Mongie en 1970 dont je ne me souviens pas puisque ma mère était encore vierge à l’époque, 2 Dauphiné Libéré, champion de France en 73, tour de l’Aude, Tour de Catalogne,  6 jours de Grenoble et j’en passe, j’ai pas trouvé le total de ses victoires peut être ce sera une question à poser tout à l’heure…            


 Si la plupart d’entre vous ont vécu les exploits de Bernard en direct, je n’ai pas eu cette chance mais par contre ce fut pour moi une révélation en 1993 quand il a remplacé  Robert Chapatte  en tant que consultant sur Antenne 2 à l’époque : j’ai accroché de suite et suis devenu un véritable accro du Tour de France, moi qui regardait occasionnellement je n’ai plus raté une seule étape, sauf  pour des rendez vous galants, malheureusement trop rares. En effet, il a apporté un certain renouveau à la lecture de la course et pour moi qui ne connaissait pas grand chose au vélo je trouvais ça fantastique.

 Avant ce passage à la télé, il est bien sur directeur sportif chez la Redoute puis RMO, organisateur de courses comme les 6 jours de Grenoble ou encore le Dauphiné et bien sur, il a aujourd’hui une société de vêtement cycliste qui porte son nom et j’ai bouclé la boucle :  je vais donc conclure et pour conclure ce petit portrait je voulais vous dire, Mr Thévenet, que nous nous sommes déjà croisés en 1995 lors du Critérium de Castillon la bataille, où vous m’avez dédicacé un modeste petit livret que j’avais écrit sur le Tour de France dans le cadre de mes études ; j’étais venu vous voir avec 2 copains déjà très vieux à l’époque, mais j’ai toujours eu des vieux copains c’est comme ça, et vous m’aviez dit après avoir brièvement feuilleté mon petit mémoire  : tu iras loin : alors d’une certaine façon vous ne vous êtes pas trompé, puisque que depuis mes 2 copains eux, sont morts et que moi je suis toujours là, mais d’un autre coté je n’ai pas pu aller plus loin que Président du cyclosport Miramontais, et Miramont c’est pas très loin de chez moi il y exactement 5 kilomètres : ce que j’appréciais dans vos commentaires à la télé c’était leur clairvoyance, mais je suis désolé de vous dire que pour une fois vous vous êtes trompés… voilà merci. Et on peut applaudir Mr Thévenet.


                                                                                                                                             Le Président

                                                                                                                                             Emmanuel Gil

Bernard THÉVENET

au

Pays de LAUZUN

Petit Journal 11 Mars 2014

PRESSES

REPUBLICAIN 21 JUILLET 2016

REPUBLICAIN 21 JUILLET 2016

Accueil Contact